Si on était vous, on irait là ! Bâti au cœur des montagnes des Aravis, le carmel du Reposoir appelle à la contemplation. La magnificence des lieux nous submerge d’émotions et nous apaise. Loin du tumulte de la vallée, une communauté Carmélite a fait ici vœu de pauvreté et de silence. Découvrez ce lieu sacré, bercé par le temps suspendu.

Histoire de la Chartreuse du Reposoir

Chatreuse du Reposoir vu du ciel, Carmel, carmélites, Bargy, Haute-Savoie
Crédits Cluses Images Numériques

Le moine Jean d’Espagne, accompagné de six autres moines s’installent dans la vallée de Béol en 1151.

En découvrant cette vallée, les moines trouvant le lieu si bien adapté aux exigences de l’ordre des Chartreux, ont changé son ancien nom de Béol en celui de Reposoir.

Il s’agit donc de conquérir une terre nourricière sur la forêt de la vallée de Béol pour en faire un Reposoir de Dieu.
Jean d’Espagne se présente là comme un authentique fils de Saint Bruno (fondateur de l’Ordre des
Chartreux) : il veut fonder pour ses frères une vraie Chartreuse face à la chaîne des Aravis.

Survient alors la Révolution française et le départ des Chartreux. Ils ne reviendront que cinquante ans plus tard pour en être définitivement expulsés en 1901. La Chartreuse du Reposoir fut ensuite
mise en vente vers 1920.

Trente ans après le départ des Chartreux, le 15 octobre 1932, une vingtaine de Carmélites commencent leur vie en clôture, prenant la relève des moines chartreux par leur vie de prière en
solitude.

La vie au Carmel aujourd’hui

Cloître du Carmel au Reposoir, Chatreuse, carmélites
Crédits Charles Savouret

Le monastère abrite une quinzaine de Carmélites qui ont tout quitté pour vivre une profonde intimité avec Dieu dans la solitude et le silence. Elles ont fait vœux de pauvreté, de chasteté et d’obéissance.

Leur vie se consacre à la prière, la liturgie, la méditation et aux divers travaux de la journée.

Elles méditent la Parole de Dieu et intercèdent pour l’Église et le monde.

Vierge à l'enfant Jésus, Carmel du Reposoir, Chartreuse, carmélites
Crédits Charles Savouret

L’engagement de toute une vie

1. Aujourd’hui, je choisis cet endroit comme demeure éternelle.
Je prononce mes vœux perpétuels. Tel est mon choix.
Entre ces murs je vais passer ma vie. (…)

J’ai voulu me soustraire au monde, pour mieux en faire partie.
Je suis à la fois en son cœur et loin de lui.
5. Vous qui passez dans ce monde,
Poursuivez vos chants et vos rondes.
Je suis là, dans le silence et l’ombre
,


2. Je me sens plus utile ici que dans les faubourgs animés qui m’entourent.
Dans ce cloître où le temps a arrêté son cours,
Je ferme les yeux et je prie.
6. Et je prie, pour qu’au milieu des fracas et du bruit,
Si d’aventure vous veniez à tomber,
Une main se tende, douce et puissante,
3. Je prie pour ceux qui en ont besoin,
Ceux que la vie a blessés, entamés,
Laissés sur le bord du chemin.

7. Une main amie,
Qui vous agrippe et vous relève
Et vous renvoie sans vous juger,

4. Je prie pour ceux qui ont froid, qui ont faim,
Qui ont perdu l’espoir, qui ont perdu l’envie.
Je prie pour ceux qui n’ont plus rien.




8. Dans le grand tourbillon de la vie,
Où vous continuerez à danser.


Poème d’une sœur anonyme

Un Trésor du patrimoine

La Chartreuse du Reposoir est un joyau du patrimoine historique, niché au cœur des Alpes. Afin de mettre en valeur ce site d’exception, l’office de tourisme intercommunal, en accord avec la communauté Carmélite, ont fait appel à la Monnaie de Paris. Ces pièces frappées en édition limitée sont en vente à la boutique du Carmel au tarif de 2 euros.

Monnaie de Paris, Carmel, Chartreuse du Reposoir

Visiter la Chartreuse

Anne-France Binder, Guide du Patrimoine Savoie Mont-Blanc organise des visites de la Chartreuse toute l’année. Renseignements auprès de l’office de tourisme.

Des visites peuvent également être organisées à la demande, directement auprès d’Anne-France Binder.