Sous les couleurs de l’équipe de France, il se bat sans cesse pour décrocher la plus haute marche du podium ! Licencié au SBF (Savate Boxe Française) de Cluses, Antoine ne ménage pas ses efforts sur le ring !

De la natation … à la boxe

« Initialement, je voulais simplement changer de sport sans forcément faire de compétition, et
c’est un peu par hasard que j’ai voulu essayer la boxe. Dès les premiers entraînements, j’ai su que ce sport était pour moi. Cette discipline fait appel à la combativité, à l’instinct et met en avant de nombreuses valeurs importantes dans la vie quotidienne, dont le respect. C’est pour ça que j’aime autant ce sport ! »

Un sportif acharné !

« Après avoir passé beaucoup de temps à l’entrainement, j’ai eu l’occasion de participer à ma
première compétition. Il y’avait beaucoup d’envie de ma part, je voulais vraiment monter sur le ring !
Malheureusement, cette première compétition s’est soldée d’une disqualification … Tellement frustré, je suis retourné m’entraîner jusqu’à l’année suivante. Cette fois-ci, j’ai été pour la première fois, champion de France, à Narbonne. Ensuite, j’ai renouvelé mon titre à Boulogne-sur-Mer et je me suis, par la même occasion, qualifié pour les championnats du monde qui se sont déroulés à Budapest. »

Antoine Micard, sportif, visage du territoire, boxe, savate, cluses
Crédits Clics Boxing Photography

De belles récompenses !

« J’ai ressentit beaucoup de fierté, vraiment beaucoup. C’est un honneur à la fois de
représenter son pays, et encore plus de monter sur la 1ère place du podium avec le drapeau! Je me rappelle également avoir prit conscience à ce moment là que le travail paye toujours, et que les
sacrifices fait ont été récompensé. »

Ne jamais baisser la garde !

« La seule recette, c’est le travail, encore et toujours. Il y a certaines personnes qui ont beaucoup de talent dans un domaine donné. Mais le travail surpassera toujours le talent et sans travail le talent n’est rien ! Il est également important d’être humble, car il y aura toujours quelqu’un de plus fort que soi, ou du moins, des choses à apprendre ou à perfectionner. »

Surtout, on n’oublie pas de travailler sur son avenir !

« Je suis actuellement en terminale dans un lycée de Toulouse. Tout se passe plutôt bien, les dispositifs mis en place me permettent de suivre correctement les cours sans trop de difficultés? Je suis confiant pour l’obtention du bac ! J’envisage par la suite d’intégrer l’armée de terre. »